KIYO

ONG des droits de l'enfant

KIYO est une ONG d'aide au développement et lutte pour les droits des enfants les plus vulnérables. La priorité est donnée aux enfants qui sont les moins capables de se protéger et de défendre leurs droits. De cette manière KIYO contribue à intensifier les efforts internationaux pour la réalisation des droits de l'enfant.

Dans le sud, KIYO rappelle les gouvernements leurs responsabilités dans la traduction de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant dans la législation locale et sa mise en œuvre. A travers la sensibilisation des enfants vulnérables, leur environnement direct et la communauté, KIYO intervient non seulement lorsque les droits de l'enfant sont violés, mais travaille aussi de manière préventive et empêche la violation de leurs droits. Les enfants apprennent comment ils peuvent se défendre et se développer pleinement. KIYO mise aussi sur l'accordance de services immédiats. Ainsi les enfants ne peuvent pas seulement satisfaire leurs besoins fondamentaux comme la sécurité  alimentaire, le logement, la santé et l'éducation, mais ils reçoivent également l'opportunité de réinsertion dans la société. Ceux–ci sont considérés comme projets modèles alternatifs et réalisables pour une société mieux adaptée aux enfants.

KIYO soutient et renforce ses partenaires grâce à un soutien financier et le renforcement des capacités. Le but du renforcement des capacités est de renforcer le partenaire au niveau organisationnel de telle manière qu'il puisse continuer ses objectifs opérationnels et sa mission le plus autonome et efficace possible. KIYO veut contribuer de cette façon à créer des familles et communautés saines et solidaires, qui prennent leurs droits et ceux de leurs enfants en mains. En responsabilisant les partenaires et la communauté, KIYO travaille  à un processus de développement durable, où les enfants vulnérables reçoivent toutes les opportunités de développement et y participent eux-mêmes. KIYO veut contribuer de cette manière à une société civile forte qui peut défendre les droits de l'enfant. Dans les pays confrontés à une démocratie assez faible et qui souffrent d'un manque d'intégration de toutes les couches de la population, KIYO mettra également l'accent sur la bonne gouvernance et le renforcement du rôle de la société civile dans la responsabilisation des gouvernements.

En Belgique KIYO encourage les enfants et les adultes à s'engager pour les droits de l'enfant. Cela est atteint à travers des projets scolaires et l'organisation d'activités avec d'autres organisations dans le Nord. En collaboration avec des réseaux belges et internationaux, KIYO influence la politique, ce qui permet de mettre les droits de l'enfant sur l'agenda politique et de veiller à ce qu'ils reçoivent une attention prioritaire dans l'aide au développement.
 

  • Maroc, Philippines, République démocratique du Congo, Burundi, Brésil
  • Éducation de la petite enfance, Enseignement primaire, Education et Formation Technique et Professionnelle (EFTP), Formation des enseignants, Recherche en éducation
  • Membre